jeudi 29 mars 2012

Les chevaliers d'Emeraude : Le feu dans le ciel d'Anne Robillard

Ce qui bien lorsqu'on a des CM2, c'est qu'il y en a toujours un ou deux qui sont des lecteurs passionnés (bon 2 sur 27 c'est peu, je l'accorde mais on est à une époque où on est déjà content quand on en a au moins 1 qui sait qu'Harry Potter n'est pas seulement un film ...).

J'en ai deux cette années, mais l'une lisait Twilight tome 4 de Stéphanie Meyer ( elle m'a d'ailleurs raconté tout le bouquin comme ça je sais la fin sans avoir eu l'horreur de me plonger dedans), donc sachant ce que je pense de cette série, j'ai fui.
L'autre m'a proposé gentiment Les Chevaliers d'Emeraude .. alors comme j'en avais beaucoup entendu parler, je me suis dit, bonne idée, je vais enfin découvrir cette fameuse série d'Anne Robillard.

Le Royaume d'Enkidiev est enfin en paix après qu'une terrible guerre l'ait opposé à l'Empereur des Hommes-Insectes, chevauchant de redoutables dragons. Pour les vaincre, un Magicien dut lever une armée à laquelle il accorderait des pouvoirs magiques : ce furent les Chevaliers d'Emeraude.
Malheureusement les tout premiers de ces Chevaliers firent mauvais emploi de leurs pouvoirs et disparurent, s'exterminant les uns, les autres. Depuis un nouvel ordre de chevalerie a été fondé, sélectionnant les enfants possédant des capacités extraordinaires de tous les royaumes pour les former. Il existe déjà sept jeunes adultes entraînés et prêts à prendre leur fonction. Il est temps car le danger menace à nouveau, l'Empereur est à nouveau aux portes d'Enkidiev et le sort du monde repose sur une enfant de 2 ans qui doit accomplir une étrange prophétie et évidement sur les Chevaliers d'Emeraude.

Présenté de cette manière cela a l'air plutôt intéressant, tous les ingrédients de la fantasy sont là, des dragons, des elfes, des fées, divers peuples, des chevaliers pourvus de pouvoirs magiques, des magiciens, une quête, des combats ... Sauf que ... très honnêtement le mot qui m'est revenu le plus en pensée en découvrant ce récit fut .. ridicule ...

Parce que c'est affreusement plat .... je n'ai rien à dire sur l'histoire mais plutôt sur la façon dont elle est contée, je pensais avoir affaire à un livre jeunesse avec une adaptation du style au jeune public mais après recherches il s'avère qu'il n'en est rien, ce n'est pas spécifiquement destiné aux jeunes .. alors même si en livre jeunesse cela passait mal car je peine à cautionner les livres qui prennent les jeunes lecteurs pour des abrutis à qui il faut tout expliciter, en littérature adulte, c'est encore pire ....

Les sentiments sont tellement explicites que cela en est navrant et c'est d'une simplicité déconcertante, rien n'est laissé à l'imaginaire, d'ailleurs les personnages eux mêmes sont navrants de platitude, rien n'émeut, rien ne touche. C'est bourrés de clichés en plus
"Soudainement bouleversé à la pensée que Fan se trouvait dans une dimension qui lui était inaccessible, Wellan se leva et fit quelques pas sur la plage de galets. Bridgess ne bougea pas, ayant ressenti son urgent besoin de solitude. "C'est lui qui ressemble à un fantôme", pensa l'enfant en le voyant sonder l'océan, auréolé par les rayons argentés de la lune, les vagues mourant à ses pieds".

Auréolé par les rayons argentés de la lune ... waohh quoi !!! 

Quelquefois j'ai même ri tellement je trouvais les propos ridicules
"Enivré, ses sens en ébullition, il fit l'amour à un fantôme sans même se soucier des éventuelles conséquences de sa passion"

La sensation que je retire de cette série est que l'auteur a voulu s'appliquer pour faire un  récit qui tienne la route, ses idées étaient bonnes, sauf qu'à force de trop d'application on en perd son naturel et on mâche tout le travail du lecteur.
 Cela en devient niais tout simplement : 
-  la description des personnages "Tout comme Wellan, il portait ses cheveux blond foncé sur les épaules, mais il refusait de les attacher, afin de se sentir plus libre. Ses yeux verts étincelaient de plaisir, car il aimait profondément la vie.
- les émotions "Wellan sentit son coeur s'arrêter de battre. Les dieux avaient dont eu pitié de lui et décidé de lui donner la chance de déclarer ouvertement son amour à la plus belle femme d'Enkidiev." "Il avait eu si peur lorsque l'affreuse bêt avait foncé sur lui et, honteux, il s'en voulait d'avoir pensé que Wellan ne l'aimait pas". etc ...
J'en ai encore à la pelle comme cela !
- les combats : "Dès qu'il faut persuadé que les douze dragons avaient été piégés, le grand Chevalier donna l'ordre à ses frères d'utiliser la magie. Ils tendirent les mains et leurs paumes en devinrent lumineuses. Des éclairs brillants en fusèrent, enflammant chacune des fosses comme de gigantesques feux de joie"
- la structure même du récit, lors de la première mission des chevaliers : un chapitre, une aventure de chevalier ...

Résultat, j'ai trouve ça très décevant, voire navrant ....

Mon élève m'avait apporté le Tome 2 mais je pense que je vais faire l'impasse dessus.

Pour en savoir plus
Un site consacré à la série, ici.

13 commentaires:

  1. J'hésite à lire cette série, pas mal d'avis mitigé dessus donc ça attendra je pense.
    Merci en tout cas pour cette chronique.
    Bonne soirée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah je suis rassurée qu'il y ait d'autres avis mitigés, j'avais fait un tour rapide net et avais trouvé des avis enthousiastes plutôt, lol

      Supprimer
  2. Ça m'a l'air très idhunesque. Je suis considérablement déçue. Une copine on ne peut plus adulte m'en avait parlé en bien, ça avait l'air chouette et tout, alors je tombe des nues.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après je ne remets pas en cause l'histoire, c'est juste la façon dont c'est raconté qui m'est insupportable, mais cela n'engage que moi, xd

      Supprimer
  3. J'avoue que cette série m'a jamais vraiment donné envie de m'y intéresser. Ton avis me conforte, autant en rester le plus loin possible :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'avais vue trainer dans les librairies cette série, disons que j'ai eu l'occasion en or de la découvrir ... Après il est vrai que cela ne m'a convaincue du tout.

      Supprimer
  4. Déjà que çette série ne m’intéressait pas plus que ça, maintenant je sais que je peux fuir la conscience tranquille. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en ai fait fuir des gens hein ? xD

      Supprimer
  5. J'ai bien aimé le tome 1 mais c'est vrai que ça manque de naturel!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est le moins que l'on puisse dire, xD

      Supprimer
  6. J'avais lu le tome 1 il y a quelques années ... heureusement, je l'avais emprunté à la bibliothèque ^^

    C'est rigolo, mais les descriptions des personnages m'avaient plutôt agacés, car ce n'était pas du tout adapté au texte, ce n'était pas inclus dans l'histoire, c'était donné comme ça, comme s'il fallait impérativement une description sur la couleur des cheveux, s'il fait 1m86 ou 1m87 ...

    Bref, j'ai lu ce premier tome très très vite (l'histoire d'une dimanche ensoleillé il me semble), mais très vite lu et très très vite oublié. Je n'en ai aucun souvenir ^^

    Du coup, je n'avais pas du tout l'intention de lire la suite, et ton avis me conforte dans cette idée :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est effectivement le genre de livre que l'on lit un jour lorsqu'on a rien d'autre à faire, ce n'est pas désagréable à lire d'ailleurs, c'est juste .... bon comme tu l'as dit, les descriptions des personnages ne sont pas adaptées du tout.

      Supprimer
  7. c'était quand même un succès jeunesse y'a quelques années, avant la potter mania non ? en tout cas j'en ai entendu parler il me semble. Ma biblio à la deuxième saga (oui, y'a deux sagas XD), et j'avais hésité à emprunter. bon après ça peut ptet le faire en vide tête, et l'auteur a ptet amélioré sa plume avec les 36 tomes sortis^^

    RépondreSupprimer